Trek Atins / Santo Amaro au départ de São Luis

Exemple de trek,

Traversée entre Atins et Santo Amaro. depart Sao Luis et retour Sao Luis. Version pour 2 personnes avec guide francophone.

illustration © Bernard Deubelbeiss

Jour 01                                    SÃO LUÍS / BARREIRINHAS / ATINS

Tôt le matin (5 h ou 7 h), un minibus collectif vient nous prendre à la réception de notre hôtel. Un guide francophone sera notre accompagnateur durant les 4 jours de notre périple dans notre région. Il nous faudra environs 4 heures et demie pour arriver à Barreirinhas. Nous pourrons tranquillement déambuler le long du fleuve. Nous aurons le loisir de déjeuner sur place, d’acheter quelques fruits pour notre trek du lendemain. À l’heure prévue, un bateau à moteur privé sera à notre disposition pour descendre le cours de la rivière Rio Preguiças et rejoindre l’embouchure située au Nord vers l’Atlantique.

« Le Rio Preguiças, paresseux par nature, comme son nom l’indique, serpente langoureusement dans la végétation exubérante bordant la rivière. Tout le petit peuple animalier habitant dans les mangroves attenantes vient parfois vérifier quels intrus nous sommes, affleurant les berges bercées par les marées. Stoïcs hérons ou furtifs martins pêcheurs survolent souvent nos embarcations qui semblent posées dans la verdure. Les Iguarapés contigus nous offrent des magnifiques écrins de nature et permettent d’apprecier encore plus l’arrivée progressive des dunes du parc des Lençois. Arrêt studieux pour jouer avec les singes, petit break à Mandacaru pour apprécier la vue haute du phare, nous continuons tranquillement notre descente du fleuve. L’explosion de contraste arrive lors de notre rencontre avec les premières dunes tombant génereusement dans l’embouchure pour donner des kilomètres de plages désertes. »

Une fois arrivé finalement au petit village de pêcheurs d‘Atins à quai d’une berge nommée « Porto de Fora », un 4×4 sera notre obligé pour nous déposer à notre pousada. Repas non compris. Nuit à la pousada

Jour 02                                    ATINS / BAIXA GRANDE ( 7 heures  marche / 24 km)

Il fait grand nuit encore quand notre guide local nous rejoint pour partir faire notre première journée de marche dans les Lençois. Un 4×4 privé, nous emmène jusqu’à l’entrée du parc naturel, au Canto dos Atins, il faut environs quarante minutes pour arriver à destination.Les étoiles nous observent et notre voyage au coeur de la nuit des Lençois va pouvoir commencer. Les premiers pas timides deviennent soudainement plus soutenus, il ne faut pas trop traîner en route car une belle marche est nécessaire pour rejoindre notre prochain point de raliement : Baixa Grande. Cette traversée, initialement réalisée par les autochtonoe pour récolter fruits de mer et poissons est maintenant partagée avec les amoureux du lieu, parfois nombreux, qui viennent rendre visite aux natifs. Petit à petit, toute verdure s’estompe et la clarté de l’est vient soutenir nos pas en direction de Baixa Grande dans une quiétude parfois angélique. Si le vent porte un peu, il est possible d’entendre également le bruit des vagues grondant au loin et nous indique la présence de l’océan nourricier. Quand le soleil se lève enfin avec ses parures dorées de milles feux, cette explosion de couleurs intraduisible en mots laisse parfois le spectateur sans voix. Il faut cependant continuer notre marche pour quitter le désert et gagner notre repos bien mérité dans le petit osasis de Baixa Grande. Une fois arrivé, après avoir suivi les sentiers verdoyants entourés par les dunes, une famille locale nous accueille de manière chaleureuse. Nous pourrons ensuite nous restaurer et prendre un repos salvateur avant de retourner voir le coucher de soleil dans les dunes avoisinantes le soir. Baixa Grande est uniquement peuplé de 4 familles de natifs, c’est un endroit très calme et reposant où il est plus complexe de partir visiter les habitants à cause de leur nombre réduit. Repas compris. Nuit en hamac chez l’habitant.

Jour 03                                    BAIXA GRANDE / QUEIMADA ( 3 heures de marche)

Aujourd’hui, le réveil ne sonnera pas aussi tôt que la veille car la distance à parcourir est largement moins importante, ceci lié à la proximité des oasis de Baixa et de Queimada. Il ne faudra que 8 kilomètres et 3 heures de marche tranquille pour rejoindre le prochain point de notre Lençois Story. La présence omniprésente des cajus et d’autres essences d’arbres, nous rappelle la restinga originelle du Nordeste. Il nous faut longer les petits chemins parfois boueux et les flaques sombres et chaudes de l’oasis pour rejoindre le blanc immaculé des dunes. Baixa Grande étant dans une cuvette naturelle (d’où son nom « Grande Basse »), sa vue disparaît relativement vite pour laisser apparaître Queimada dos Britos, initialement habité par la famille native de l’endroit, la famille Britos. Les descendants continuent de perpetrer ce nom fameux dans la région. Les dunes se montent et se descendent en louvoyant entre eau douce des lagunes et sable blanc, c’est un spectable toujours aussi magique que le vent doux et humide de la matinée soutient. Nous avons le temps de flaner et nous baigner dans les magnifiques lagunes où presque personne ne vient mettre le pied, sauf peut-être la tortue native des Lençois ou quelques petits animaux locaux se promenant librement.

Lorsque le soleil qui monte à vitesse vertigineuse au zénith commence à chauffer notre peau, il est déjà presque l’heure de prendre ses marques à Queimada. Arrivé sur notre demeure temporaire, un petit café, « le cafézinho », est la ponctuation de la matinée déja avancée. C’est un lieux d’une tranquilité extraordinaire où l’electricité n’est génerée que par un groupe durant une heure par jour et qui permet de garder un semblant de civilisation. Queimada, c’est une quinzaine de familles, rempart à la folie grouillante des villes, ici la vie est rythmée par le mouvement inexorable du soleil où toutes les contraintes modernes sont envolées. Cependant la civilisation conserve sa place et donne la possibilité aux enfants de l’oasis de rejoindre l’école qui peut se visiter également durant certains après-midi. Repas compris. Nuit en hamac chez l’habitant.

Lençois Maranhenses : Chevaux à Baixa

Jour 04                                    QUEIMADA / SANTO AMARO / SÃO LUÍS (6 heures marche)

Aujourd’hui, c’est le dernier jour de traversée des Lençois et notre point de chute se trouve sur la partie occidentale du parc des Lençois. Il nous faut à nouveau partir très tôt pour éviter de subir les assauts de fin de matinée du soleil Nordestino. La fraîcheur nocturne délicieuse et le tapis de sable blanc d’où rayonne la lumière de la lune et la faible clarté des étoiles sont tout simplement enivrants. Aucun mot ne sort parfois durant quelques minutes tant la concentration sur cet univers différent est intense. Nous avançons et savons que la durée de la marche sera de plus de 6 heures. Les montagnes russes continuent de nous faire faire des zig-zag entre les lagunes qui sont parfois très grandes et profondes. Il n’est pas rare de trouver de telles étendues d’eau cristalline de près d’un kilomètre. Lençois en portugais signifie drap et c’est effectivement un tapis de sable immense que nous accueillons du regard. La matinée s’avance et déjà notre regard se lève pour observer le lointain avec une barrière de verdure qui commence à poindre. La Lagoa da Gaivota nous attend, point de rendez vous de notre 4×4 privé pour rejoindre le village de Santo Amaro où nous pourrons nous rafraîchir, déjeuner et reprendre des forces pendant une sieste en hamac. Il faut à nouveau prendre un 4×4 privé pour rejoindre São Luis. Près de deux heures de piste dans la restinga seront nécessaires pour arriver sur la route goudronnée où nous continuerons en véhicule privé pour rejoindre pour deux heures et demie de route, la capitale du Maranhão, en début de soirée. Déjeuner compris Diner non compris.

Fin de nos services.

Coucher de soleil, bonheur des photographes !